post

La culture c'est ce qui reste quand on a tout enlevé

Scrollez au contenu ↓

❝ La culture, c'est ce qui reste quand on a tout enlevé.❞  

— Michaël V. Dandrieux

Pour ce 10ème épisode de la Causerie, Edouard l'Hermitte raconte sa rencontre avec Michaël V. Dandrieux:

Michaël est sociologue de l’imaginaire, Co-fondateur et directeur de la stratégie chez Eranos, une entreprise d’étude des mutations sociales. Ensemble , nous parlons :

❝ Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir normatif du Club Dorothée.❞  

— Michaël V. Dandrieux
  • De la puissance de rayonnement de Paris pour aider les grandes idées à se démocratiser,
  • De l’importance de la culture , qui est au dessus de tout,
  • Qu’est ce que l’imaginaire et quelle est son influence sur nos vies,
  • Quelle est notre rapport à notre dette personnelle ?
  • Pourquoi, quelque part Uber est de l’art contemporain et Elon Musk un génie avec les idées les plus simples du monde ?
  • Comment être un bon leader ?
  • Pourquoi il y a tel un retour à la terre et au simple dans un monde digitalisé ?
  • Enfin, nous parlons de pourquoi il faut en finir avec le mythe du progrès.

Michaël est un sacré personnage, et un cerveau remarquablement bien fait, alors accrochez vous, cet épisode voit loin, et ce malgré quelques erreurs de ma part.

N'oubliez pas de vous abonner à la Causerie pour de rater aucun épisode !


Michaël V. Dandrieux

Michaël V. Dandrieux Ph.D est sociologue, il appartient à la tradition de la sociologie de l’imaginaire. Il est co-fondateur du cabinet de recherche Eranos, qui s'engage à réconcilier l'entreprise et la société. Il est enseignant à Sciences Po Paris (Ecole de Management et d'Innovation), Directeur éditorial des Cahiers européens de l'imaginaire (CNRS éditions) et membre du Comité Scientifique de la Fondation Thinkers & Doers. Son travail porte sur les rationalités apparement irrationnelles qui structurent la société : les mythes, le rêve, la confiance, l'espoir.