Ecosophie

Les 100000 arbres de l'empereur Meiji

Le Shintoisme n'a ni fondateur, ni livre sacré, et même pas de concept de conversion religieuse. Il prête attention, par exemple à la notion d'harmonie avec la nature. L'empereur Meiji meurt en 1912. Après son décès, la population souhaita dresser une sorte de commémoration immortelle à sa vertu. On donna 100000 arbres et des travailleurs volontaires créèrent cette forêt avec tout leur coeur.

Le travail photographique est une sociologie. Il montre la vie en acte, les corps inconscients d'eux-mêmes, les pratiques non verbalisées.

Rebondir