Bruxelles

Le quotidien, le banal et le mondain

Théâtre de mises en scènes et de rituels, s’y produisent et reproduisent des micro-phénomènes structurant un ordre social souterrain. Une mythologie dans laquelle chaque objet, aussi infime soit-il, chaque lieu, chaque image, dit quelque chose (un souvenir, un récit, un secret) et où l’homme, pétri de sensations mystérieuses, tente d’en faire l’expérience. S’enromancer, s’éclater, ruser, jouer, s’échapper, se discipliner, à la maison ou dans la rue, le quotidien est le lieu où chacun peut "faire de sa vie une oeuvre d’art". Aucun fait économique, dès lors, n’est compréhensible sans prospecter auparavant les bases même de cette vitalité de l’ordinaire où résonnent les archétypes fondateurs de notre humaine nature.

Les "casts" sont des relevés topographiques forts, des instantanés du réel. Le travail photographique est une sociologie. Il montre la vie en acte, les corps inconscients d'eux-mêmes, les pratiques non verbalisées.

Rebondir