Dundalk

En Irlande, la mémoire collective passe par la fiction

A Dundalk, la nuit de la Saint Sylvestre 2017, la troupe de Rónán Mac Dubhghaill jouait une pièce qui rappelait que l'art et la culture d'Irlande sont traditionnellement immatériels, préférant la tradition orale et la musique à tout autre forme de transmission. La musique est le véhicule privilégié de la narration. Elle permet de transmettre les histoires du passé, mais aussi leurs émotions, leurs atmosphères. Il suffit d'écouter une gigue ou un quadrille pour éprouver avec les chanteurs, les acteurs et les danseurs urgence de liberté et l'instinct de rebellion qui animent l'Irlande.

Les "casts" sont des relevés topographiques forts, des instantanés du réel. Le travail photographique est une sociologie. Il montre la vie en acte, les corps inconscients d'eux-mêmes, les pratiques non verbalisées.

Rebondir