post

Le baroque dans les Cahiers européens de l'imaginaire

Multiplication des masques, prolifération du kitsch et des ornements, débordement des émotions, des jeux et de l’éphémère, triomphe de l’excès, de la redondance, des affects et de l’ombre... Si chaque époque a un principe organisateur et une forme instituante, force est de constater que le baroque est de retour dans nos sociétés. Nouvelle apparition d’un mythe ancien et fondateur, ce baroque-ci dépasse son sens strictement historique. Au-delà de la sécheresse du rationalisme, des impératifs du progrès et de l’idéologie du travail, il est en quelque sorte la forme d’un monde en réenchantement, plein de nouvelles manières de rêver l’être-ensemble, de parer le monde et de se parer, ici et maintenant.

Image Hélène Builly

Michaël V. Dandrieux

Michaël V. Dandrieux Ph.D est sociologue, il appartient à la tradition de la sociologie de l’imaginaire. Il est co-fondateur du cabinet de recherche Eranos, qui s'engage à réconcilier l'entreprise et la société. Il est enseignant à Sciences Po Paris (Ecole de Management et d'Innovation), Directeur éditorial des Cahiers européens de l'imaginaire (CNRS éditions) et membre du Comité Scientifique de la Fondation Thinkers & Doers. Son travail porte sur les rationalités apparement irrationnelles qui structurent la société : les mythes, le rêve, la confiance, l'espoir.

Analyse, regards lents sur la société. Nos partenaires et notre entreprise sont nos terrains.