post

L'amour dans les Cahiers européens de l'imaginaire

— MVD : Etrange destin que celui de l'écrivain. Le regret, l'amitié, l'ennui, l'amour et la proximité de la mer l'atteignent comme toutes ces choses atteignent tous les hommes, mais lui seulement éprouve le besoin de les dire avec des mots. Cela fait trente ans que nous vivons avec nous-mêmes ; on s'habitue. Cependant, voici une chose inaperçue ou contournée : accepter et aller avec les mouvements de la vie, qui, comme la mer, décerne et refuse la beauté avec calme et indifférence. — VS : C'est curieux, nous avons choisi de nous envoyer ces lettres depuis L'Écosse et l'Angleterre, en regardant l'Europe presque de l'extérieur. Qui sommes-nous, nous deux, quand nous parlons d'amour ? Pourquoi avons-nous convoqué autant de visionnaires pour nous raconter l'amour ? Tu sais, j'ai l'impression que nous n'avons jamais été autant “chercheurs” de toute notre vie.

Image Hélène Builly

Michaël V. Dandrieux

Michaël V. Dandrieux, PhD. est sociologue, il appartient à la tradition de la sociologie de l’imaginaire. Il est co-fondateur d'Eranos, où il a en charge le développement stratégique des activités internationales. Il est également enseignant à Sciences Po et directeur éditorial des Cahiers européens de l’imaginaire (CNRS Editions). Son travail porte sur les rationalités apparemment irrationnelles.

Analyse, regards lents sur la société. Nos clients et notre entreprise sont nos terrains.