post

La rue dans les Cahiers européens de l'imaginaire

Pendant que s’élaborait ce numéro des Cahiers, le 13 novembre 2015 l’actualité venait tragiquement illustrer l’intuition à l’origine du choix de ce thème : la rue est ce qui fonde, anime et abrite l’être-ensemble contemporain. Elle n’est plus seulement le creuset dans lequel puisent artistes et publicitaires, penseurs et poètes, musiciens et stylistes : elle est la scène privilégiée de la vie quotidienne, le cœur pulsant de nos sociétés. Qui sont, parmi les passants, les âneurs, les dandys, les street artistes, les rappeurs, les clochards et toutes les gures de l’ordinaire et de l’extravagance, les nouveaux protagonistes de cette rue à la fois matérielle et immatérielle, sensible et onirique, physique et électronique ? De quelles ambiances sont-ils la cause et l’effet ? De quel vivre-ensemble annoncent-ils la naissance ?

Image Hélène Builly

Michaël V. Dandrieux

Michaël V. Dandrieux Ph.D est sociologue, il appartient à la tradition de la sociologie de l’imaginaire. Il est co-fondateur du cabinet de recherche Eranos, qui s'engage à réconcilier l'entreprise et la société. Il est enseignant à Sciences Po Paris (Ecole de Management et d'Innovation), Directeur éditorial des Cahiers européens de l'imaginaire (CNRS éditions) et membre du Comité Scientifique de la Fondation Thinkers & Doers. Son travail porte sur les rationalités apparement irrationnelles qui structurent la société : les mythes, le rêve, la confiance, l'espoir.

Analyse, regards lents sur la société. Nos partenaires et notre entreprise sont nos terrains.