Idée reçue

❝ Passer du courrier à l’e-mail et bien en fait ça change le sens du message.❞  

Si je dématérialise les courriers de gestion, je fais des économies et mon message aura la même efficacité.

Maintenant qu’on peut envoyer des e-mails et créer des appli, on n’a plus besoin d’éditer des courriers. C’est plus simple et plus efficace pour tout le monde.

Sauf que passer du courrier à l’e-mail et bien en fait ça change le sens du message.

Réalité

❝ “Le medium, c’est le message”. Ca veut dire que, de manière un peu contre-intuitive, le vrai message, ça n’est pas son contenu. Le vrai message, c’est le canal. ❞  

C’est le spécialiste de la communication Marshall Mcluhan qui le dit : “le medium, c’est le message”.

Ca veut dire que, de manière un peu contre-intuitive, le vrai message, ça n’est pas son contenu. Le vrai message, c’est le canal.

Bien sûr, on dit quelque chose de précis au travers du canal. Mais le canal, que ce soit la télévision, le téléphone ou le SMS, va donner une forme particulière au message, et c’est cette forme qui va changer la vie des gens.

Je cite : “une histoire sera interprétée de différentes façons selon qu’elle est dite de vive voix, écrite dans un livre, jouée sur scène, diffusée à la radio, présentée à la télévision ou décrite dans une bande dessinée. Chacun de ces médias agit sur nous à sa manière"

❝ Ce ne sont pas les programmes télé qui ont changé la vie des gens, ce sont les télés.❞  

Ce ne sont pas les programmes télé qui ont changé la vie des gens, ce sont les télés.

Donc même avec le même message, si on change de médium (on passe du courrier à l’e-mail) et bien en fait on change aussi le message.

Par exemple : quand une personne reçoit un courrier par la Poste, elle ne reçoit pas juste une enveloppe et une lettre. Elle va aller récupérer son courrier dans sa boîte aux lettres, le ramener chez elle, le déposer sur sa table, l’ouvrir et enfin le lire. Tout ça c’est une routine. Ca veut dire que ça déclenche un effet de ritualisation.

Un rituel selon l’anthropologue Marcel Mauss, c’est une série de gestes codifiés et rigoureusement appliqués qui produit une attention pleine et entière sur son objet.

Exemple

La question est donc : comment bénéficier des rituels qui sont induits par les medias ? Selon le sociologue Dominique Boullier, il y a deux stratégies possibles :

  • soit on cherche à captiver son client de manière à générer de l’implication et de la fidélisation. Il faut donc un media qui génère des rituels où la concentration a une place importante.
  • soit on cherche à favoriser l’intensité émotionnelle d’une information choc. Les media qui fonctionnent par “alertes”, ou par notification sont pour ça bien mieux adaptés.

❝ Face à l’hyperconnexion, les moments de déconnexion où on peut enfin se concentrer sur une seule action (comme la lecture), sont très recherchés. On appelle ça la détox digitale.❞  

Aujourd’hui, 94% des Français déclarent que le relevé de boite aux lettres est un geste qu’ils reproduisent tous les jours et pour 74% c’est même un moment apprécié.

Face à ce qu’on appelle l’hyperconnexion, ce moment de déconnexion, où on peut enfin se concentrer sur une seule action, sont très recherchés. On appelle ça la détox digitale.

Conclusion

Donc, en changeant de média, vous changez aussi le message. Avec le média courrier, vous vous glissez dans un rituel qui qui permet de se concentrer, et vous réduisez le temps d'appropriation d’un message.


Anthony Mahé

Anthony Mahé, PhD. est sociologue, il appartient à la tradition de la sociologie de l’imaginaire. Il est Directeur de la Connaissance chez Eranos, où il a en charge la production et la validation du savoir. Il est également enseignant à l’école de Design Créapole. Son travail porte sur l’analyse des phénomènes socio-économiques dans le domaine des services et du management.

Analyse, regards lents sur la société. Nos clients et notre entreprise sont nos terrains.

Rebondir